Offre de mission service civique

Le collectif LAMA propose une mission en service civique “Valorisation de projets culturels – pratiques responsables”, dans le cadre de agrément collectif du RIM.
Le.la volontaire sera amené à :
– Faire connaître les actions des associations adhérentes et valoriser leurs initiatives (réseaux sociaux, vidéos, photos, reportages),
– Participer à l’organisation d’un événement « Labo LAMA » visant à faire connaitre le collectif LAMA,
– Aller au-devant de bénévoles et de spectateurs des associations adhérentes pour les sensibiliser aux gestes écoresponsables,
– Participer au groupe de travail sur la transition écologique.
– Participer au groupe de travail autour de la mesure d’impact social du réseau sur son territoire
En complément, le.la volontaire pourra mettre en œuvre une proposition relevant de sa propre initiative, éventuellement en collaboration avec les autres volontaires présents au RIM ou au sein des associations adhérentes au collectif LAMA.

L’agrément collectif du RIM permet un double accompagnement des volontaires : par la structure d’accueil (soit le collectif LAMA) et par l’équipe du RIM

– COMMUNIQUÉ DE PRESSE – « LES CONCERTS ASSIS, ÇA NE TIENT PAS DEBOUT »

La filière des musiques actuelles se mobilise et lance une campagne
pour la reprise des concerts en configuration debout

Depuis le 13 mars 2020 et en raison de la pandémie mondiale de Covid-19, les concerts sont interdits.
Toutefois, entre les deux périodes de confinement, de juin à octobre 2020, les artistes ont eu une brève opportunité de jouer à nouveau devant leurs publics, mais cela uniquement en configuration assise et dans un contexte très contraint, tels que le prévoyaient alors les textes en vigueur.
Depuis le 19 mai 2021, les concerts sont à nouveau autorisés, toujours uniquement en configuration assise et en jauge restreinte à 35%.
A compter de ce 9 juin, ils pourront désormais se dérouler avec une jauge de 65%, mais là encore avec cette contrainte de la configuration assise.
En outre, début mai, la ministre de la Culture et le Gouvernement ont annoncé que les concerts en configuration debout allaient pouvoir reprendre à compter du mois de juillet prochain, dans la limite d’une jauge de 4 m2 par spectateur·trice.

Ces annonces laissent alors entendre aux publics que les configurations debout sont de nouveau possibles dès cet été, alors que, dans le même temps, les professionnel·le·s sont plongé·e·s dans une situation extrêmement inconfortable. En effet, à ce jour, aucun protocole ne leur a été présenté pour préciser les conditions d’accueil du public debout.
De surcroît, cette nouvelle jauge de 4 m2 par personne reviendrait à réduire la jauge habituelle par 12.
Ainsi, de manière surprenante et sans justification sanitaire, les configurations assises pourraient donc, dès le 1er juillet, compter davantage de spectateur·trice·s que les configurations debout.

Les professionnel·le·s des musiques actuelles se mobilisent aujourd’hui pour demander un retour des configurations debout dès le 1er juillet, assorti d’un protocole juste, clair et applicable.
Ils·elles tiennent à souligner et à reconnaitre les nombreux dispositifs transversaux dont le secteur des musiques actuelles a pu bénéficier (fonds de solidarité, exonérations de cotisations sociales, activité partielle, etc.) ; ainsi que les dispositifs spécifiques mis en œuvre par le CNM (fonds de secours et de sauvegarde, fonds festival, compensation des pertes de billetterie, etc.).
Ces différents mécanismes ont permis de préserver les entreprises du secteur des musiques actuelles.
Toutefois, à l’heure de la reprise de l’ensemble des activités dans la société, il est inexplicable que seules les configurations debout ne puissent reprendre elles aussi. En effet, la configuration debout, même si elle n’est pas exclusive, fait partie intégrante de l’expérience esthétique et sociale des musiques actuelles. Elle est un symbole de liberté et d’égalité, la possibilité d’une interaction constitutive du spectacle lui-même.

L’ensemble de la filière des musiques actuelles [lieux de musiques actuelles, festivals, producteur·trice·s de spectacles, labels, radios, centres de formation, réseaux et fédérations] lance ainsi aujourd’hui l’appel « Les concerts assis, ça ne tient pas debout ! ».
Cet appel se déclinera ces prochaines semaines sous forme d’une campagne que vous découvrirez sur les réseaux sociaux.

Contacts presse :
Aurélie Hannedouche / dg@sma-syndicat.org / 06 99 10 75 75
Benjamin Fraigneau / benjamin.fraigneau@fedelima.org / 07 82 83 59 39

AG // 3 novembre 2020

Le mardi 3 novembre dernier se sont tenues les assemblées générales extraordinaire et ordinaire du collectif LAMA. Prévu initialement en avril, repousser en septembre, ces AG ont finalement eu lieu en visioconférence. 

L’AG extraordinaire nous a permis de revoir nos statuts, afin de les mettre en conformité avec la gouvernance que nous expérimentons depuis l’ouverture du collectif aux adhésions de nouvelles associations. En effet, les 1ers statuts avaient été écrits par les 4 associations fondatrices afin d’assurer une collégialité entre elles et d’avoir une base solide pour le développement du collectif. En ouvrant l’association aux adhésions, les associations fondatrices étaient conscientes qu’il faudrait revoir les statuts avec les nouveaux membres. De 2017 à aujourd’hui, nous sommes passés de 4 à 22 associations membres du collectif et le mandat des 1ers coprésidents arrivait à terme, c’est pourquoi nous nous sommes dit que c’était le bon moment de modifier les statuts.

L’AG extraordinaire s’est suivie d’une assemblée générale ordinaire afin de faire le bilan des activités du collectif en 2019. Vous trouverez ci-dessous le rapport d’activité validée par l’AG :

Nous avons également élu les nouvelles associations membres du bureau collégial, coprésidente du collectif :

  • Mets la Prise
  • MusiK à Pile
  • Le Club Éphémère
  • Rythm & Groove

Covid-19 & Association

Covid-19 & Association
Au regard des circonstances exceptionnelles que nous traversons, le gouvernement a souhaité apporter tout son soutien aux associations en leur permettant d’accéder à un dispositif d’aide et d’appui

Le gouvernement a également décidé de lancer une plateforme d’engagement qui va centraliser les besoins des organismes d’intérêt général (associations, collectivités territoriales, administrations, établissements publics,…), et la volonté d’engagement de nos concitoyens.

4 missions prioritaires ont été identifiées :
• Aide alimentaire ;
• Garde exceptionnelle d’enfants
• Liens aux personnes fragiles isolées ;
• Solidarité de proximité : ex : faire les courses pour les voisins les plus fragiles.

Enquête

Quelles sont les conséquences de l’épidémie Covid-19 sur l’activité de votre association ? De quels soutiens et accompagnements avez-vous besoin pour faire face ? Pour le savoir, Le Mouvement associatif lance une enquête avec l’appui de Recherches et Solidarités.

Le Mouvement associatif s’appuiera sur les réponses pour plaider la cause du secteur associatif auprès des pouvoirs publics.

L’objectif est d’obtenir des mesures exceptionnelles de soutien afin de permettre aux associations, déjà fragilisées par le passé, de faire face à la situation actuelle et de préparer la relance de l’activité.

Plus les réponses seront nombreuses, plus l’état des lieux sera précis et exhaustif, et plus notre plaidoyer aura du poids.
Alors, associations, répondez à cette enquête de 20 questions et invitez votre réseau à y répondre également.

[REPORTE] LABO LAMA – 3ème édition

Le collectif lama organise sa 3ème édition du LABO LAMA !  
Jeudi 9 avril 2020 à l’Accordeur

Le LABO LAMA est le temps fort annuel du collectif. Cet événement invite tous les acteurs culturels et curieux du grand Libournais à venir se rencontrer et échanger autour d’une thématique. L’événement se poursuit en soirée avec des concerts gratuits et ouverts à tous !

Au programme de cette 3ème édition

▸▸ 17h – Assemblée Générale de l’association Collectif Libournais des Acteurs de Musiques Actuelles

▸▸ 18h – table ronde autour de la thématique « la question environnementale dans les musiques actuelles » et notamment dans l’organisation d’événements culturelle
Avec la présentation d’initiatives girondines :
Le SMICVAL – Festival Zéro Déchet, Zéro Gaspi
Le Collectif Slowfest

▸▸ 20h Concerts

Slowfest Orchestra
Le Slowfest Orchestra est un collectif de musiciens qui propose un “Bal décroissant » pour réunir sur le dancefloor les amateurs de techno, de bal trad et même de jazz.
Avec une relecture acoustique des musiques de danse électroniques, le répertoire du Slowfest Orchestra comprend des compositions originales, des improvisations guidées par le langage du soundpainting et des reprises décalées de classiques de la techno en version « Lo-Fi ».

Interlopes – Gagnant de la finale des tremplins
De la rencontre de ces 6 personnes naissent des compositions originales dans lesquelles s’ancrent des textes écrits en français. Interlopes, qui signifie “ d’aspect équivoque, douteux, susceptible de s’expliquer de plusieurs façons”, parle de son monde, de son temps, en tentant d’éviter les lieux communs et les raccourcis. Abordant des réflexions autour des apparences, de la violence, des excès, de la nuit… Interlopes exprime sa musique avec une énergie intense et communicative.

Jeux en groupes de l’école de musique Rythm & Groove

Agenda Avril-Juin 2020

Voici la seconde édition de l’agenda Musiques Actuelles du Libournais – cette année il se décline en 2 périodes : Avril-Juin et Juillet-Septembre.
Vous pouvez le retrouver en version papier lors des événements des associations adhérentes au Collectif LAMA, dans les mairies, bibliothèques et médiathèques de la Cali et dans certains commerces.

Finale des tremplins #1

Pour soutenir l’émergence de groupes locaux, les membres du collectif lama ont décidé d’organiser une finale des tremplins musiques actuelles du collectif LAMA !  Trois des associations adhérentes du collectif organisent des tremplins. Pour cette première édition, les associations Pleïart, Mets la Prise (l’Accordeur) et Mascarock nous présentent leur gagnant.

Cet événement aura lieu à l’espace jeune Libourne, de la Cali, c’est l’occasion pour les jeunes fréquentant le lieu de découvrir les coulisses de l’organisation d’un concert. L’installation technique et les balances (temps de réglage pour le concert) seront ouvertes aux jeunes présents. Techniciens et musiciens pourront répondre aux questions des jeunes Libournais.  

Venez soutenir les 3 finalistes de cette première édition

Johnny Muerte – tremplin de Mascarock
C’est dans un paysage nocturne urbain que le projet Johnny Muerte s’est construit à base de vieux blues gras, d’huile de moteur, de tatouages de forçats, de gomina, de whisky américain et de camions Chevrolet des fifties.
Délivrant un rock’n’roll brut aux accents blues en n’ayant aucun désir de produire quelque chose qui se veut « vintage », l’univers de Johnny Muerte est naturellement né de l’étendue de ses influences en tout genre.

Interlopes – tremplin de Pleïart Asso
De la rencontre de ses 6 personnes s’exprime des compositions originales dans lesquelles s’ancre des textes écrit en français. Interlopes, qui signifie “ qui est d’aspect équivoque, douteux, susceptible de s’expliquer de plusieurs façon”, parle de son monde, de son temps, en tentant d’éviter les lieux communs et les raccourcis. Abordant des réflexions autour des apparences, de la violence, des excès, de la nuit … Interlopes exprime sa musique avec une énergie intense et communicative.

Chelabôm – tremplin de L’Accordeur la Salle
Né en fin d’été 2018, le projet CHELABÔM a toujours eu pour objectif de se produire en live.
Leur style musical, bien que difficile à cerner, oscille entre néo-soul, funk, musique du monde, jazz, rock, pop et groove…
Une pluralité des genres pour une pluralité de publics !
h

[IN]Formations bénévoles

[IN]Formations bénévoles

Vous êtes bénévole ou salarié dans une association ?
Le collectif LAMA propose des temps d’informations et d’échanges. Ils permettent de renforcer les pratiques, d’élargir ses compétences, et de partager des expériences.

Initiation à la comptabilité associative
(2 séances indissociables)
les samedis 5 et 12 octobre de 10h à 13h à la Maison d’en Face – 15 route de Paris à St Denis de Pile

Organiser un festival / concert :
(2 séances indissociables)
séance 1 > de réglementation à l’organisation
séance 2 > Réduire son impact environnemental sur son événement – En partenariat avec le SMICVAL
les mardis 5 et 12 novembre de 19h à 22h à la Maison d’en Face – 15 route de Paris à St Denis de Pile

MODALITÉS D’INSCRIPTION
Tarif par module et par personne : 10€
Gratuit pour les associations adhérentes du collectif LAMA
Inscription auprès de Loreline VIDAL
contact[a]collectif-lama.com ou 06 03 50 57 01
Votre inscription sera effective qu’à réception du règlement.


De plus le Département de la Gironde proposent des Rendez-vous bénévoles associatifs. Les prochaines dates en Libournais :

  • le 17 septembre de 18h à 21h à Castillon la Bataille : Coopérer et mutualiser entre associations
  • Le 1er octobre de 18h à 21h à Saint André de Cubzac : Je mène efficacement mon Assemblée Générale
  • Le 14 novembre de 18h à 21h à Libourne : Je favorise l’égalité entre les femmes et les hommes, les filles et les garçons dans mon association et lutte contre les stéréotypes de genre

Recensement des musicien.ne.s du Grand Libournais

Recensement des musicien.ne.s du Grand Libournais

Pour aller plus loin vous pouvez rejoindre le groupe facebook “Libourne musique“.
Libourne Musique est un groupe d’échanges entre musicien.ne.s et programmateurs du Grand Libournais. En parallèle d’un travail de recensement des musiciens libournais, le collectif LAMA a souhaité facilité le partage de plan pour jouer, faire jouer, la recherche de musiciens, de vente de matériel en lien avec la musique …