Pour soutenir l’émergence de groupes locaux, les membres du collectif lama ont décidé d’organiser une finale des tremplins musiques actuelles du collectif LAMA !  Trois des associations adhérentes du collectif organisent des tremplins. Pour cette première édition, les associations Pleïart, Mets la Prise (l’Accordeur) et Mascarock nous présentent leur gagnant.

Cet événement aura lieu à l’espace jeune Libourne, de la Cali, c’est l’occasion pour les jeunes fréquentant le lieu de découvrir les coulisses de l’organisation d’un concert. L’installation technique et les balances (temps de réglage pour le concert) seront ouvertes aux jeunes présents. Techniciens et musiciens pourront répondre aux questions des jeunes Libournais.  

Venez soutenir les 3 finalistes de cette première édition

Johnny Muerte – tremplin de Mascarock
C’est dans un paysage nocturne urbain que le projet Johnny Muerte s’est construit à base de vieux blues gras, d’huile de moteur, de tatouages de forçats, de gomina, de whisky américain et de camions Chevrolet des fifties.
Délivrant un rock’n’roll brut aux accents blues en n’ayant aucun désir de produire quelque chose qui se veut « vintage », l’univers de Johnny Muerte est naturellement né de l’étendue de ses influences en tout genre.

Interlopes – tremplin de Pleïart Asso
De la rencontre de ses 6 personnes s’exprime des compositions originales dans lesquelles s’ancre des textes écrit en français. Interlopes, qui signifie “ qui est d’aspect équivoque, douteux, susceptible de s’expliquer de plusieurs façon”, parle de son monde, de son temps, en tentant d’éviter les lieux communs et les raccourcis. Abordant des réflexions autour des apparences, de la violence, des excès, de la nuit … Interlopes exprime sa musique avec une énergie intense et communicative.

Chelabôm – tremplin de L’Accordeur la Salle
Né en fin d’été 2018, le projet CHELABÔM a toujours eu pour objectif de se produire en live.
Leur style musical, bien que difficile à cerner, oscille entre néo-soul, funk, musique du monde, jazz, rock, pop et groove…
Une pluralité des genres pour une pluralité de publics !
h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *